Ocapt

logo

Le spécialiste des bassins de rétention des eaux pluviales

BIENVENUE SUR LE SITE OCAPT

Nous vous conseillons et vous guidons dans le choix du type de bassin de rétention des eaux pluviales, en tenant compte de vos contraintes techniques et budgétaires tout en garantissant un temps de réalisation très court. Vous trouverez sur ce site toutes les informations sur notre société ainsi que sur nos deux produits phares: Boulbac® et Stop'Evap®. Vous pourrez également nous contacter pour des informations ou une demande de rendez-vous, ainsi que pour demander un devis pour l'un de ces produits.

Qu’est ce qu’un bassin de rétention des eaux pluviales

Un bassin de rétention des eaux pluviales est une zone de stockage des eaux de pluies, enterrée ou à ciel ouvert. Deux grandes fonctions peuvent être distinguées : Les bassins destinés à récupérer les eaux pluviales de ruissellement issues de surfaces non-absorbantes créées pour les besoins d'aménagement humains Les bassins destinés à provisoirement stocker les eaux pour éviter des inondations en aval dans le bassin versant ; cette eau peut être peu à peu infiltrée vers la nappe ou lentement libérée en période d'étiage.(source wikipedia) C'est dans le cadre de cette deuxième fonction, qui permet la rétention provisoire des eaux de pluie, qu'intervient pour vous Ocapt.

Utilité d’un bassin de rétention des eaux pluviales

Des drames humains, dont le plus emblématique fut la crue de Vaison-la-Romaine en 1992, ont amené le législateur à imposer, localement et d'une manière drastique, un plan de prévention des risques d'inondation (PPRI). Généralement, la retenue en amont prévaut sur l'évacuation des eaux recueillies. Pour cela, il existe différentes solutions, comme les fossés et les noues, les tranchées et puits d’infiltration,les chaussées à structure réservoir (CSR), les toitures stockantes, etc. Mais la plus couramment employée est la création d'un bassin de rétention à fort volume utile. Il peut être raccordé sur le réseau public (EP), le milieu naturel hydraulique superficiel ou à un système d'infiltration. Son dimensionnement doit être en rapport avec la surface du bassin versant, les capacités d'absorption de l'exutoire et la pluviométrie locale, très variable et dont les caractéristiques sont issues globalement des statistiques météorologiques. Ces techniques d'assainissement compensatoire des effets de l'imperméabilisation des sols en zone urbaine permettent de répondre aux objectifs de contrôle à la source des ruissellements, avec ou sans infiltration. Le bassin de rétention des eaux pluviales a pour but de limiter les apports conséquents d'eaux pluviales au réseau, en écrêtant l'apport en eau dans les réseaux ou le milieu naturel afin d'éviter la saturation des réseaux d'assainissement et finalement des chocs de pollution vers le milieu naturel.

Carte de nos agents